©2018 by Citrouille Papote. Proudly created with Wix.com

damien-creatz-431575-unsplash.jpg

CITROUILLE PAPOTE

Enchantements et terreurs livresques

Salut à toi, ô visiteur égaré. Viens vite partager avec moi mes errances littéraires!! J'espère que mes découvertes te plairont et te donneront envie de te plonger dans les mêmes textes ! Tu trouveras ici essentiellement des chroniques de romans de genre fantastique, fantasy, et horreur. Bonne visite & bonne lecture !

Rechercher
  • citrouillepapote

Histoires à faire peur... mais pas trop - Un recueil de Frédéric Livyns

Avez-vous déjà entendu le nom de Livéric ? Il s’agit du pseudonyme de Frédéric Livyns, auteur belge bien connu pour ses romans, qui terrorisent les adultes à tous les coups ! Pour n’en citer que quelques-uns : L’obscur, Le souffle des ténèbres, ou encore Les contes d’Amy. Bonne nouvelle pour nos chères têtes blondes, ils peuvent à leur tour se plonger dans un univers d’angoisses et de sueurs froides (sans trop de danger quand même).





Dans Histoires à faire peur… mais pas trop, l’auteur revisite avec flair et tendresse les plus grandes peurs enfantines : la figure de la sorcière, de la dame blanche, de l’épouvantail ; mais aussi celle du monstre tapé dans le noir. On sent un amour véritable des récits horrifiques, et en même temps une grande empathie pour les plus petits. Pas de cauchemars intempestifs à prévoir après une telle lecture : chaque historiette est assortie de son revirement de situation, venant atténuer la brutalité de la frayeur enfantine qui, en se déployant, pourrait bien entraîner des pleurs.


Chaque montée d’adrénaline est doucement désamorcée, de sorte que chaque récit est une vraie séance de petit-train fantôme miniature, c’est-à-dire amusante et sans danger. Au moment de la chute, il arrive même que l’on rencontre d’autres figures classiques de l’imaginaire collectif –comme c’est le cas avec le Döppelganger ou le lapin de Pâques. J’ai beaucoup aimé (re)découvrir les frayeurs enfantines, avec ce voyage dans le temps des plus agréables. Un vrai plaisir de lecture!


Mention spéciale pour la sorcière qui effraie tellement les deux jeunes enfants qui la rencontrent, et qui est réellement dotée de pouvoirs magiques… mais pas ceux que l’on croie ! Le recueil s’amuse des clichés et les utilise pour mieux les déconstruire. Une brillante idée ! A la fin de ce premier tome, je me suis jetée sur le second, que j’ai dévoré tout aussi vite ! Vous en aurez des nouvelles très prochainement…

4 vues
 
 

CONTACT

France

Instagram : Citrouille Papote

Page Facebook : Citrouille Papote