©2018 by Citrouille Papote. Proudly created with Wix.com

damien-creatz-431575-unsplash.jpg

CITROUILLE PAPOTE

Enchantements et terreurs livresques

Salut à toi, ô visiteur égaré. Viens vite partager avec moi mes errances littéraires!! J'espère que mes découvertes te plairont et te donneront envie de te plonger dans les mêmes textes ! Tu trouveras ici essentiellement des chroniques de romans de genre fantastique, fantasy, et horreur. Bonne visite & bonne lecture !

Rechercher
  • citrouillepapote

L'Outsider de Stephen King

Mis à jour : 12 avril 2019

La sortie d’un nouveau Stephen King, c’est toujours un petit évènement. Et ces dernières années, nous sommes gâtés : le maître nous gratifie en général de deux nouveaux romans par an. De quoi nous mettre du bon gros frisson sous la dent.

Cette fois-ci, il y va fort. Il ne s’écoule pas un grand nombre de pages avant que le récit du premier crime nous soit assené comme un coup de massue, particulièrement difficile à endurer puisque la victime est un garçonnet (et les circonstances, bien trash).


Un premier constat s’impose : Stephen King ose tout. Stephen King bénéficie d’une telle notoriété qu’il peut écrire absolument sur tous les sujets.

Après avoir évoqué l’inceste dans Mr Mercedes, il n’hésite pas, cette fois, à décrire des sévices sexuels, des violences et un meurtre perpétré sur un enfant.


Le défi était conséquent. Convaincre le lecteur de l’existence d’une créature surnaturelle, qui jouerait un rôle dans la mise en place d’un crime. L’enquête se déroule de manière traditionnelle, jusqu’à ce qu’à un moment donné, certains éléments ne puissent plus se recouper. Jusqu’à ce que la logique ne puisse plus tout expliquer. On se tourne alors vers les failles de l’espace-temps, on pense aux univers parallèles, à une distorsion inattendue qui justifierait les faits.

Pour moi, le sujet est trop vite traité. La manière dont les évènements se précipitent est presque décevante. Une telle histoire aurait pu se développer sur plusieurs tomes, et revêtir bien plus de subtilité, de complexité.

Du point de vue des personnages, Ralph Anderson ne parvient à nous toucher autant que Bill Hodges (heureusement, c'est un autre de nos personnages-chouchous qui prend la relève par la suite). Il n'y a pas de véritable personnage de méchant, pas au sens habituel. Terry Maitland et par la suite, le porteur des tatouages CANT et MUST ne parviennent pas à endosser ce rôle. On ne trouve pas dans cet opus de personnage terrifiant, à la hauteur de Brady Hartsfield ( je parle de celui du roman, pas de celui de la série...).


Un autre point frustrant : l’auteur semble appliquer une formule, un peu trop rigide et réutilisée. Ce tome rappelle Mr Mercedes, en moins prenant. Ici, on a tellement envie d’avoir une explication, d’obtenir des motifs justifiant le crime, de connaître le vrai coupable… C’est comme si toutes les réponses étaient à demi escamotées avec un tour de passe-passe.


Malgré tout, le récit est rondement mené. On retrouve Holly Gibney avec grand plaisir. Toujours aussi brillante, et suffisamment ouverte d’esprit pour élucider tous les mystères. Elle fait déc idément un très bon travail, et continue de s’épanouir au fil du temps !

Je chipote ici parce que… eh bien, il s’agit du King. On attend de lui rien de moins que la perfection. On aurait pu être davantage surpris, ou bien plus effrayés.

Mais l’Outsider reste une très bonne histoire. Les personnages sont convaincants, le récit bien rythmé, l’intrigue glaçante à souhait… Le seul petit bémol est que l’ensemble, dans sa progression, rappelle également Fin de ronde – qui est aussi une enquête de police réaliste qui glisse vers le surnaturel.

En définitive, ce nouvel opus est tout à fait honorable. Il présente un excellent divertissement, sans pour autant faire partie des meilleures œuvres du maître de l’horreur. Il reste vivement recommandé !


Ce mois-ci, c'est le moment de se jeter sur la nouvelle parution du King : Elevation.

Et n'oubliez pas, pour vous tenir informés de toutes les actualités de Stephen King, n'hésitez pas à visiter le club Stephen King, à cette adresse:

https://club-stephenking.fr/?fbclid=IwAR0JwMiXtAAz5TkjO3dfmgcwhuIj_o3COTDR8kbXh_5DL_3yitJsLmRzBRg




18 vues
 
 

CONTACT

France

Instagram : Citrouille Papote

Page Facebook : Citrouille Papote