damien-creatz-431575-unsplash.jpg

CITROUILLE PAPOTE

Enchantements et terreurs livresques

Salut à toi, ô visiteur égaré. Viens vite partager avec moi mes errances littéraires!! J'espère que mes découvertes te plairont et te donneront envie de te plonger dans les mêmes textes ! Tu trouveras ici essentiellement des chroniques de romans de genre fantastique, fantasy, et horreur. Bonne visite & bonne lecture !

Rechercher
  • citrouillepapote

Les contes d'Amy, un morceau de choix pour cette période d'Halloween!! <3 #lescontesdamy

Mis à jour : 16 oct. 2018

Cela fait longtemps que ce petit livre me faisait de l’œil. Je suis donc ravie d'avoir enfin pu le lire, merci à l'auteur de m'en avoir donné l'occasion ! La couverture inquiétante, si sombre qu’on a du mal à discerner le visage de la petite fille - qui se tient droite dans les escaliers, avec un air moqueur ou méchant, on ne saurait trop le dire – éveille la curiosité et nous donne tout de suite l’occasion d’imaginer les histoires les plus noires. La nouvelle éponyme, celle sur laquelle s’ouvre le recueil, donne le ton sans ménager son lecteur : le contexte est moderne, du genre familier (un jeune couple visite une immense bâtisse en vue d’un achat prochain) et pourtant, l’étrange va très vite apparaître, et prendre de plus en plus de place.

Les récits sont nombreux à être vraiment mémorables, voici ceux qui m’ont le plus marquée :


· Le village maudit est empreint d’une ambiance angoissante et pesante. Des villageois s’interrogent sur l’origine de faits étranges qui se produisent dans les environs. Comme cela a dû arriver des centaines de fois dans des situations similaires, ils sont convaincus que des loups sont à l’origine des désastres sanglants qui se multiplient jour après jour. Nous les suivons dans leur recherche de la vérité…


· La nuit vient et ses terreurs nocturnes a sans doute le potentiel de toucher chaque lecteur là où ça fait mal – comprenez, là où nos terreurs les plus anciennes sont terrées (je veux parler de celles qui remontent à notre tendre enfance, notamment la peur panique face à l’obscurité, la peur irrationnelle du monstre sous le lit, etc.). C’est ce qui lui donne une ampleur toute particulière.


· Au revoir est cette histoire tellement touchante sur un spectre qui rôde dans la maison… Une mère et sa fille sentent une présence se déplacer autour d’elles, et quand elles en connaîtront la raison, celle-ci sera très surprenante, et en même temps émouvante !


· L’ami : la thématique de l’ami imaginaire est des plus glaçantes, si vous voulez mon avis. Je me souviens d’avoir lu un récit de ce genre dans un recueil d’histoires de fantômes collectées par l’illustre Roald Dahl. Je l’avais lue à l’école primaire, et elle n’a jamais cessé de me terrifier. Ici, on a un compte-rendu plus neutre de la situation, ce qui n’en rend la situation que tout aussi effrayante. L’enfant commence à évoquer un individu que sa mère ne peut pas voir (classique !). Sa mère va commencer à se poser des questions, à avoir des doutes sur l’identité de cet enfant qui parlerait à sa fille. L’évolution du récit ne cessera de devenir de plus en plus effrayante…


· Cimetière joue aussi sur nos peurs les plus profondément ancrées : quoi de plus vivifiant qu’une petite promenade au milieu de tombes abandonnées, hein ? Là encore, ce qui vous attend au détour d’une allée n’est peut-être pas ce à quoi vous vous attendez… La chute de cette nouvelle sort de l’ordinaire et permet de garder un souvenir durable de cette histoire.


Dans l’ensemble, ce recueil remplit vraiment ses promesses, je ne vous recommande pas de le lire la nuit (ou les cauchemars vous guetteront). Par contre, en pleine journée, il fait une parfaite petite friandise d’ Halloween !! A consommer sans modération !







11 vues
 
 

CONTACT

France

Instagram : Citrouille Papote

Page Facebook : Citrouille Papote

 

©2018 by Citrouille Papote. Proudly created with Wix.com